Un soldat Congolais à Bukavu

Un soldat Congolais à Bukavu

L'ancien vice-président de la République démocratique du Congo (RDC), Jean-Pierre Bemba, a quitté mercredi Kinshasa pour le Portugal.

Il a embarqué avec sa femme et ses cinq enfants à bord d'un Boeing 727 à destination de Lisbonne.

Jean Pierre Bemba, qui a quitté Kinshasa la nuit, a été escorté depuis une résidence de l'ambassade d'Afrique du Sud à l'aéroport par des Casques bleus de la Mission de l'ONU en RDC.

Ce départ intervient près de trois semaines après des combats meurtriers entre sa garde rapprochée et l'armée régulière.

L'adversaire malheureux de Joseph Kabila à la présidentielle de 2006 quitte officiellement le pays pour des soins à une ancienne fracture à la jambe.

Le président de l'ex-rébellion du Mouvement de libération du Congo (MLC), était hébergé dans cette résidence de l'ambassade d'Afrique du Sud à Kinshasa depuis le 22 mars.

Processus de paix fragile

Les combats meurtriers entre sa garde rapprochée et l'armée régulière avait fait planer de sérieuses menaces sur le processus de paix en République démocratique du Congo.

Après la défaite de ses troupes, qu'il refusait de voir intégrer les rangs de l'armée régulière pour des raisons de sécurité, le sénateur Bemba avait été accusé par le pouvoir d'entretenir "une milice".

Il s'est engagé à n'avoir "aucune activité politique" sur le sol portugais.

BBC Afrique