chers compatriotes

la resistance de Grande-Bretagne eut raison de Bobo,
un jeune producteur congolais et ses associes, Anelka
Digital et Willy Mukena, recalcitrants ont tenu a tout
prix de produire Alain Mpela, ce vendredi
14 / 12 / 2007 en play-back dans un dancing Londonien,
CLUB BRONZE, TOP FLOOR 28 HANCOCK ROAD, LONDON E3 3DA,
apres plusieurs tentatives de dejouer la vigilance des
combattants,les trois lascars penserent avoir le
controle de la situation, c'etait sans compter avec
l'opiniatrete des combattants.
Apres que le guest finit par s'y installer.
Evidemment, que la resistance ne l'entendit pas de
cette oreille. Emportes, ils jurerent de lui faire la
peau.
Pendant que les empoignades prirent place, les
combattants affluaient, prirent possession du lieu. En
surnombre plus que jamais determines, la tension monta
d'un cran, ils ont failli en venir aux mains avec le
cordon de securite prevu pour la protection de
l'interesse.
Et comme les choses ne s'arrangerent guere, la police
fut appellee en renfort par des congolais qui ont pris
cause de Alain Mpela.
Au fil que la situation evoluait, les combattants en
grande discussion avec la police,demanderent
l'annulation pur et simple de l'evenement. Pour des
raisons de securite, la police trancha et faisant
pencher la balanca du cote des plaignants, "...nous
sommes au courant des vos revendications, c'est un
probleme politique entre vous les congolais, dira
l'inspecteur en charge des equipes depechees, pas
moins de 5 voitures et un fourgon cellulaire..."
Apres des longues tractions, la police demanda aux
combattants de se tenir a 20 metres , afin de
securiser un perimetre de sortie pour Alain Mpela,
cela intervint a 1h 45 du matin, sous les huees des
combattants,il s'engouffra dans dans la voiture de
police qui demarra en trombe sous les huees des
combattants.Ils eurent le sentiment d'avoir obtenu
gain et cause.
Ils firent signe " V " de victoire.
Cette situation est un prelude a celle tant attendue
par la resistance en cette date fatidique du
12 / 01 / 08.
Koffi Olomide a Londres, tous sauf lui, crierent avec
vociferation une meute des combattants effrenes et
dechaines.
C'est une repetition petite nature avant le grand
jour,n'est ce pas que ce fumier d'Alain Mpela, nous a
aide a nous mettre en jambe, ironise un combattant.
On va se le faire...ce pequenot de Koffi, dit un
autre.
Nous l'attendons de pied ferme, clama un troisieme !
En vidant le lieu, la temperature attaignit des
sommets. Aux aguets, certains combattants monterent la
garde afin de dissuader un eventuel retour du
malheureux.
La resistance de GRANDE-BRETAGNE decidee a jamais !
Auusitot l'etat de siege leve, aucun combattant ne fut
interpelle, et romperent.

La lutta continua !
 

www.resistancecongo.afrikblog.com