Chers Compatriotes

Sournois, cachotier, hypocrite, une frange de la
communaute kongolaise acceuillit Mr louis Michel, le
commissaire europeen au developpement et a l'aide
humanitaire en visite a Londres, Grande-Bretagne.
Ce public qui s'est choisi a la carte a opte autant
pour l'exclusion de leurs freres de la resistance
Puisque la police en charge de la securite, via
l'inspecteur detache demanda que tout le monde
puisse prendre place...sa requete se heurta a un
refus sans appel d'un sujet demasque rwandaise,
Sandrine Vasselin,camouflee, comme elles savent
le faire mieux que quiconque.
Tout s'opere sous la structure congolaise,
" Congo Network ". Bien que Arrogante, hautaine
et pretentieuse, la resistance put
infiltrer le lieu. Comment ont-ils pu etre au
courant ( ses resistants), s'interpellerent nos
chers compatriotes,ceux la memes que la communaute ne
les a vu jamais. De maniere fascinante, prennent
cause de cette communaute... quel l'opportunisme !

Que pour le decor qui abriterait la conference.
Le lieu choisit, le parlement britannique ou
devait se tenir la premiere partie prevue entre
13h00 a 17h00.

Et la derniere partie devait se poursuivre a la non
moins celebre London School of Economics, temple du
savoir par excellence des sciences economiques de
reputation mondiale...la toute premiere institution
reputee pour sa qualite des cours dans ce
domaine, insisterait-on !
Louis Michel, n'a pas deroge a la regle, plus que
paternaliste, conquerant, expansioniste et
hegemoniste.
Il a respecte la tradition de la politique
imperialiste, une these qui consiste a rappeller les
liens qui pretendument unissent les peuples d'afrique
et d'europe...il a passe en revu notre passe colonial,
les liens economiques, culturels et les questions qui
touchent tant a la securite alimentaire, de justice,
bonne gouvernance que de deficit democratique etc.
Evidemment, il aurait ete incomplet s'il n'avait
aborde le sujet qui est au centre de toute
polemique...la presence chinoise en Afrique.
Il a insiste sur la loyaute et le maintien des
relations europe-afrique, il a ouvert une parenthese
sur la conference de Afrique-Europe de
Lisbone...recemment tenue dans la capitale portugaise.
Il a articule sur le bien fonde de cette conference.
Apres qu'il eut depeint ce tableau, venu le moment des
questions.


Louis Michel, fut interpelle sur la gestion de la
crise congolaise, le dossier de l'Est du Kongo, le
sujet Nkundabatuare, les exactions commises sur les
femmes dans cette partie du territoire, son
implications personnelles sur l'exploitation illegale
de nos minerais...accule, off record, balbutiant,
imprecis, inarticulant, moins a l'aise, le
representant est reste evasif, peu convaincant,
trebuchant sur un anglais fait de l'a peu pres, il
alla de maladresse en maladresse.
Il parla de l'avenement democratique de Kanambe au
sommet de l'etat, il affirma que les elections se sont
deroulees dans des bonnes conditions.
Et aussi le Kongo commencait a se relever.
Autant il refusait tout bonnement de repondre aux
questions...autant il faisait semble de ne pas
comprendre le sens des questions.
Evidemment, cela n'etait pas du gout des resistants a
qui on avait refuse d'assister a la premiere partie de
conference qui s'etait tenue au parlement..cette
fois-ci ils prirent leur revanche.
Franchement, Louis Michel, souffla le chaud et le
froid. Ceux-ci se leverent, il y eut du grabuge dans
l'air.
Les resistants brandirent des pancartes...des mots de
toutes natures fuserent, efface, voix eteinte,
appeure, l'orateur ne savait sur quel ton reprendre la
parole.
La situation echapp au controle des organisateurs.
A 19 heures,ceux-ci deciderent d'y mettre fin a la
conference.
Cette decision n'arrangea pas les choses, les
etudiants et les invites curieux se mirent a poser des
questions aux kongolais pour davantage de
comprehension et tres vite se solidarisent a la cause
kongolaise. Beaucoup etaient restes pantois,
abasourdis et avouerent n'avoir jamais su du genocide
kongolais...et apprenerent les manigances de Louis
Michel et de son clan.
Son frere cite en premiere ligne dans le trafic en
tous genres. Et aux etudiants de toutes facultes et
toutes promotions de nous apporter leurs aides et
collaborations futures pour mettre a mal le plan
destabilisateur et destructif du kongo. En echangeant
des idees, beaucoup pronerent l'harmonie des peuples
et l'entente cordiale...et ne comprenaient pas que la
Communaute Internationale,l'Union Europeene et aussi
louis Michel aient de l'autorite sur des pays
souverains.
Visiblement, Louis Michel eut son bapteme de
feu...decidement, la resistance de Grande Bretagne ne
flechit pas.
D'ailleurs, lui a fait savoir qu'il faille mieux
se payer la tete des kongolais residants en
Belgique et France...si c'etait son plaisir.
Ceux d'ici l'ecraseront. C'est l'esprit britannique
qui hante les esprits avec ses charecterisques,
on flegme et sa froideur...qui cacheraient une
mechancete pas toujours detectable.
En definitive, les kongolais de Grande-Bretagne, ont
fait ecole, le rouleau compresseur est marche, il est
inarretable.
Pour autant,ses forces se decuplent et son moral
s'amplifie et au beau fixe.

N.B. nous publierons la liste des participants
tres prochainement.


ALAIN ESALE.

commentaires: www.resistancecongo.afrikblog.com